Lorsque le dating vire au cauchemar à cause de l’anxiété

Alexandra Loiselle-Goulet
Suivez-moi

Alexandra Loiselle-Goulet

Fondatrice et blogueuse du site La fille et son anxiété, Alexandra est aussi la maman d’une petite fille de 4 ans. Elle n’est pas seulement anxieuse, elle adore la musique, les séries télé, la mode et un peu les maladies mentales! Alexandra a aussi un sens de l’humour à tout cassé et beaucoup d’autodérision. Bienvenue dans son univers!
Alexandra Loiselle-Goulet
Suivez-moi

Les derniers articles par Alexandra Loiselle-Goulet (tout voir)

Je ne suis plus célibataire depuis 6 ans et je crie “OMG que je suis contente ! ”

Bon, je t’entends penser : “Aille, franchement“. C’est pas parce que je suis dépendante affective ou que je cherchais absolument un homme qui pourrait tuer les araignées que j’ai dans ma maison ! Bien non. C’est que j’ai en HORREUR le dating. Et pourtant je l’ai pratiqué plus qu’à mon tour.

J’ai le fameux trouble d’anxiété généralisée

Tu comprendras que je suis atteinte du trouble d’anxiété généralisée. Ce qui m’amène beaucoup de plaisir et de spontanéité. OH, HELL NON !

Je manque énormément de confiance en moi. Je suis la pire critique de moi-même de tout le monnnnde entier ! (comme ma fille de 4 ans dirait). Donc, tu peux facilement imaginer que les Réseaux Contacts de ce monde me paralysaient.

Tsé cruiser pour cruiser c’est une chose, mais un blind date ? Les chaleurs et l’angoisse assurées !

Au début, ça va, je jase sur le net. Pour moi, c’est sans conséquence. Mais lorsque le premier “On s’appelle ? ” arrive … Le mal de ventre commence. Le hamster débute sa course folle.

“Que va-t-il penser de moi ? Me semble que ma voix est poche ! Tout d’un coup qu’il est plate plate plate ?”

Et je peux continuer comme ça jusqu’à ce que tu t’endormes ! Combien de fois, n’ai-je pas répondu ! Combien de fois j’ai inventé plein de niaiseries pour ne pas appeler ! Tu n’as pas idées comment mon imagination fonctionne au quart de tour. Une vraie scénariste hollywoodienne ! À moi l’Oscar !

Finalement, je fais le pas et j’ose

Bon celui-là, je ne sais pas pourquoi, j’ai un bon feeling.

Il est beau en photo, a de la culture, jase, ne fait pas de fautes d’orthographe (mon dieu que ça me turn-off les “sa va“ !!) et a une super belle voix. OK, je fonce et j’accepte la date.

C’est exactement à ce moment que le cauchemar commence. Ma tête spin comme une toupie !

Faut que je m’achète un nouveau kit parce que je dois être teeeeelllllement belle (parce que je me trouve moche, mais les vêtements vont me transformer en princesse tout le monde sait ça !).

Faut que j’écoute les nouvelles pour pouvoir parler de l’actualité (pas question qu’il me trouve cruche).

Faut que prenne rendez-vous chez ma coiffeuse, mon esthéticienne, que je mange santé pour dégonfler le plus possible et que je dorme bien. Tout ça en travaillant 40 h et ayant une vie sociale au travers. ÉPUISANT !

Pendant ce temps, mon cœur bat à la chamade

Sur papier, ce que je viens de t’énumérer c’est juste parfait. Mais qu’en est-il de la réalité ? Oh boboy.

C’est clair que je ne me trouve aucun kit parfait. Je veux tellement être à mon meilleur que rien ne fonctionne.

Anxiété 1 — Alex 0.

Je finis par une vieille affaire pis je me dit : ah pis de la “BIP”! Je trouve un rendez-vous chez la coiffeuse, mais seulement la veille ce qui fait que le matin au réveil, j’ai l’air d’un lion ! Crois-moi si mes cheveux je les trouve laids, je suis juste incapable de me trouver belle.

Anxiété 2 — Alex encore 0.

J’ai dû annuler l’esthéticienne parce que j’ai fait de l’overtime ce soir-là. Pas grave, on se rase ! Et comme j’ai travaillé beaucoup, tu imagineras que j’ai mangé so-so santé.

Anxiété 3 — Alex 0.

Mon anxiété a gagné sur toute la ligne.

Alors des nuits blanches, j’en ai eu. Ben coup donc, je me serai au moins avancé dans ma série télé.

Le fameux soir

On se donne rendez-vous dans un beau resto du centre-ville. Je suis tellement énervée ! Faut pas qu’il me pose un lapin, Seigneur !

Je suis belle, souriante et j’ai ramassé le peu de confiance en moi qu’il me restait et je suis entrée. Il était là, tout sourire. La tonne de brique que j’avais sur les épaules est enfin tombée. Je pouvais respirer ! Une superbe soirée m’attendait. Et sincèrement, je n’ai pas été déçue.

Mais parce que oui il y a un “mais”, mon anxiété finissait souvent par gâcher la suite.

Je suis juste incapable de laisser les choses aller. Je dois provoquer la vie par peur de me faire oublier et parce que je ne supporte pas l’anxiété que la zone grise me cause.

Va-t-il me rappeler ? M’a-t-il appréciée ? Vais-je le revoir ? Mon hamster refait des siennes et sincèrement il bat des records de vitesse. Je fais le fameux move trop vite et bang, je gâche tout.

Ce que j’ai réalisé depuis toutes ces années

Ayant rencontré mon mari dans une situation hors blind-date, j’ai réalisé que c’est ce qui me convient.

Mais en même temps, j’ai aussi trouvé un homme qui accepte mes questionnements, mes doutes et mon anxiété. Ce fut facile dès le départ. Il me rassurait naturellement.

La vie est pleine de surprises et ce soir du 6 janvier 2012, j’en ai eu toute une. J’ai rencontré l’homme de ma vie.

Je te le souhaite de tout cœur. Malgré ton anxiété et/ou ton problème de santé mentale, tu y arriveras. Aie confiance en toi et en la vie. De cette façon, tu seras plus ouvert aux bonnes occasions.

Courage !

1 Comment

  1. Bonjour, j’imagine que vous avez déjà essayé de nombreuses techniques pour diminuer votre anxiété, mais peut-être pas celles qui vous convenaient tout à fait ?
    Quoiqu’il en soit, il n’y a pas de raison de vivre avec cela… Nous pouvons en parler.
    Je sais de quoi je parle, je souffrais d’un TAG et en suis totalement sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alexandra Loiselle-Goulet

Fondatrice et blogueuse du site La fille et son anxiété, Alexandra est aussi la maman d’une petite fille de 4 ans. Elle n’est pas seulement anxieuse, elle adore la musique, les séries télé, la mode et un peu les maladies mentales! Alexandra a aussi un sens de l’humour à tout cassé et beaucoup d’autodérision. Bienvenue dans son univers!

Style Selector

Colors

Layout Style

Patterns for Boxed Version

Images for Boxed Version